comment Add Comment
Posted on Last updated

L’association SNP soutient la DSI !

Le 29 janvier 2019 avec le soutien attentif de l’association SNP ( www.sauvonsnospalmiers.fr ) et en présence de son président monsieur Hervé Pietra, ainsi que de plusieurs passionnés à la fois privés et professionnels, la société Bioassays France implante sur deux palmiers Toulonnais les premiers détecteurs à intelligence sismique du Var. Cette action dont la portée hautement symbolique marque une volonté commune et indéfectible de sauvegarder nos palmiers azuréens au travers de solutions de détection préventive ( pièges à phéromones ) et de détection précoce ( détecteurs sismiques intelligents ) parfaitement adaptées aux enjeux territoriaux de la lutte contre les insectes palmivores, fait purement et simplement barrage aux récentes déclarations officielles actant d’une situation d’échec qui devrait être admise par tous. Inversement à ce pessimisme inacceptable, non seulement la lutte doit continuer mais doit surtout se renforcer dans le cadre de l’approche intégrée et asymétrique qui a toujours été défendue par l’association SNP et la société Bioassays France.
Après le premier maillage territorial de pièges déployés sur la CASA au mois de juin 2018, ayant permis d’intercepter et d’éliminer des dizaines de milliers de Charançons rouge adultes lors de leurs phases de déplacement ( malgré un cadre réglementaire restrictif limité à une simple fonction de monitoring ) la société Bioassays France propose désormais une solution révolutionnaire, la DSI ou détection sismique intelligente, qui permet de faire tomber les dernières lignes défensives des deux ennemis de nos palmiers, le Charançon rouge et le Paysandisia Archon. Pour la première fois depuis leur arrivée en 2006 et grâce à cette redoutable technologie, les insectes palmivores sont traqués et détectés au coeur même des palmiers et ce dès les premiers jours de leur présence. Inutile désormais d’attendre les premiers symptômes visuels trop souvent tardifs pour identifier l’infestation et définir les traitements les plus adaptés. Avec son budget d’installation et de fonctionnement que nous avons souhaité accessible pour tous, la menace devrait donc s’inverser dans les mois qui viennent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *