comment Add Comment
Posted on Last updated

Le piégeage de masse contre le charançon rouge des palmiers en exclusivité pour M2I

Après des années d’incertitudes, la lutte contre le Charançon rouge des palmiers vient d’évoluer de façon décisive.

Face à une situation d’urgence pour nos palmiers azuréens qui marque l’échec de toutes les solutions de lutte engagées, et la prise en compte des preuves incontestables de l’efficacité du dispositif de piégeage développé par le groupe M2i Biocontrol, la DGAL ( Direction générale de l’alimentation du ministère de l’agriculture ) en date du 17 juin 2019 a délivré pour la première fois en France et en exclusivité pour notre diffuseur de phéromones d’agrégation, une autorisation de mise sur le marché dérogatoire de 120 jours validant le piègeage de masse de ce redoutable insecte ravageur.

Cette décision historique outre le fait qu’elle acte la reconnaissance de l’expertise, biologique, scientifique, technique et opérationnelle du groupe M2i Biocontrol et de la société Bioassays France, permet désormais à toutes les communes et collectivités souhaitant structurer une lutte globale réelle et efficace contre le Charançon rouge des palmiers, d’organiser et de déployer des dispositifs de piégeage renforcés et ainsi d’inverser définitivement les rapports de pression que nous subissons depuis plus de 10 ans.

Avec la possibilité d’implanter 14 pièges à l’hectare et l’opportunité de capturer à terme des millions de Charançons adultes lors de leurs phases de vol, nous sommes enfin en mesure de pouvoir définir une nouvelle stratégie de lutte biologique cohérente à grande échelle, et d’exercer ainsi une action de fond qui pourra garantir la sauvegarde de nos palmiers et de notre patrimoine végétal.

Je tiens à remercier nos chercheurs, nos collaboratrices et nos collaborateurs ainsi que l’ensemble de nos partenaires qui nous ont accordé leur confiance et ont travaillé sans relâche, avec courage et détermination pour faire reconnaître avec raison et conviction l’importance déterminante du piégeage de détection, puis de masse dans la lutte collective contre le Charançon rouge des palmiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *