comment Add Comment
image Posted on Last updated

La ville de Cannes, chef de file de la lutte anti charançons

Lorsque la ville de Cannes s’engage, elle ne le fait pas avec demi mesure et les résultats sont à la hauteur des moyens mis en oeuvre.

Alors que beaucoup d’articles de presse, ont dans le courant de l’été soutenu des analyses annonçant la défaite de notre combat contre le Charançon rouge des palmiers, et la perte inéluctable de ce patrimoine végétal emblématique, monsieur Xavier Peraldi qui coordonne la stratégie de lutte engagée par la ville, à fait parti des pionniers à adopter un plan de lutte intégré 100% biologique.

Si d’autres communes des Alpes-maritimes continuent à s’obstiner sans résultats dans le choix de la solution unique, la ville de Cannes a opté dès 2016 pour une stratégie asymétrique combinant différentes solutions, avec pour objectif de cibler tous les stades du développement de l’insecte.

Son stade larvaire avec la détection sismique et le traitement biologique préventif mais également son stade adulte avec le piégeage de masse combiné à l’expérimentation du marquage sémiochimique végétal.

Avec un maillage de piège cohérent réalisé sur toute la commune, ce sont des millers de Charançons adultes qui sont éliminés, réduisant d’autant les possibilités d’accouplement et de ponte des femelles.

Inversement à d’autres communes de la Côte d’Azur ou du Var, la ville de Cannes enregistre depuis 2018 une progression négative des taux d’infestation sur son parc de palmiers.

Ces résultats sont la preuve irréfutable que la lutte contre le Charançon rouge des palmiers et à fortiori contre d’autres insectes invasifs tels que la Chenille processionnaire du pin et la Pyrale du buis est une simple question de discernement, de cohérence et d’expertise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *